FAQ - Brussels helps: Version en Français

Je veux/je reçois de l'aide

Toute personne ayant besoin d'aide en raison de la crise du coronavirus :

  • L'âge n'a pas d'importance.
  • Vous habitez dans la Région de Bruxelles-Capitale.
  • En raison des mesures prises pour lutter contre le coronavirus ou d'autres problèmes, vous ne pouvez pas sortir de chez vous ou vous avez besoin d'un contact.

Remplissez ce formulaire. Nous vous contacterons le plus rapidement possible.

  • Le Centrum Algemeen Welzijnswerk (CAW - centre d'aide sociale) - répond à toutes les questions des citoyens et les aide dans le cadre de tous leurs problèmes liés au bien-être : une relation difficile, des difficultés personnelles, des problèmes financiers, administratifs, juridiques ou matériels, des problèmes familiaux, avec des proches ou leur environnement social au sens plus large... Il propose également une aide aux victimes et aux auteurs de violence, d'abus et aux personnes impliquées dans des accidents de la route et des délits. L'aide proposée par le CAW est gratuite.
    Contactez le CAW par téléphone au 02 486 45 00 ou envoyez un e-mail à onthaal@cawbrussel.be .
  • Vous avez moins de 25 ans ? Vous avez un problème, une préoccupation ou une question ? Si c'est le cas, vous pouvez vous adresser au JAC.  Et y expliquer votre situation ou demander un conseil ou de l'aide. Contactez le JAC par téléphone au 02 486 45 01, mail jac@cawbrussel.be ou chatter sur https://jac.sittool.net/chat (du lundi au vendredi, de 11 heures à 20 heures)
  • Vous êtes malade et avez besoin de soins médicaux ? Contactez votre médecin généraliste. Vous n'avez pas de médecin généraliste ou pas d'argent pour payer les soins médicaux ? Contactez le CAW par téléphone au 02 486 45 00 ou envoyez un e-mail à onthaal@cawbrussel.be qui vous orientera.
  • Nous pouvons également transmettre votre question à d'autres services d'aide du secteur des soins de santé ou de santé. Soyez rassuré, le cas échéant, votre accord vous sera toujours demandé.

L'aidant est un ou une bénévole qui vous aide gratuitement. Il n'est pas nécessaire de la/le payer ou de lui donner quelque chose. Ne le faites pas. Un cadeau non sollicité peut donner lieu à une situation gênante. Restez correct et évitez les situations gênantes. Nous voulons également éviter que ces actions ne deviennent un « revenu supplémentaire » pour les aidants. Il faut que tout le monde puisse demander de l'aide.

Par voie électronique

Vous disposez d'une application homebanking à la maison ? C'est alors le moyen le plus simple et le plus sûr de rembourser l'aidant.

  • Transférez le montant des courses sur le compte de l'aidant.
  • Il existe différentes possibilités de paiement par voie électronique, en fonction de votre banque :
    • Via homebanking
    • Via une application mobile de votre banque
    • Via Payconiq sur l'application Bancontact
  • Si vous n'avez pas la possibilité d'effectuer vous-même des opérations bancaires mobiles, il se peut qu'une personne de confiance (enfant, famille, ami) puisse effectuer ce virement pour vous via une application mobile ou via le homebanking sur votre PC.

Cash

Vous ne pouvez pas payer par voie électronique ? Alors vous pouvez payer cash, avec de l'argent comptant.

  • Mettez l'argent liquide dans une enveloppe.
  • Il est toujours possible d'obtenir de l'argent liquide aux distributeurs automatiques, mais ne sortez pas si vous préférez l'éviter, si vous êtes malade ou si vous faites partie d'un groupe à haut risque.
  • Donnez également votre numéro de compte à l'aidant afin qu'il puisse vous renvoyer le surplus d'argent liquide dans l'enveloppe.
  • Vous avez récupéré la monnaie dans une enveloppe ?  Dans ce cas, laissez l'enveloppe ‘reposer’ jusqu'au lendemain. Il est possible que l'enveloppe soit contaminée par le virus. Après l'avoir ouverte, lavez-vous les mains.

Avec votre carte bancaire sans code pin

Pour de petits achats, vous pouvez donner votre carte bancaire à l'aidant sans devoir lui donner le code pin. Ne donnez jamais votre code pin à l'aidant !

  • Le paiement sans contact par carte bancaire, sans utiliser le code pin, n'est possible que pour des montants limités (maximum 25 € par achat) et est soumis à une limite cumulative de 50 € (vous ne pouvez donc payer de cette façon que deux fois et après vous aurez besoin de votre code pin pour toute transaction supplémentaire).
  • Ces limites cumulatives peuvent varier d'une banque à l'autre et sont parfois plus élevées. Renseignez-vous auprès de votre banque sur les possibilités.
  • Comment savez-vous que vous pouvez payer sans contact ? Vous pouvez le savoir grâce aux 4 ondes radio apposées de votre carte bancaire.

Des problèmes de paiement/remboursement ?

Contactez-nous via brusselshelps@vgc.be . En cas de problèmes financiers, il sera fait appel à une tierce partie. Nous rechercherons une solution ensemble.

Qu'est-ce que je peux faire ?

Contactez-nous via brusselshelps@vgc.be et expliquez-nous votre problème. Nous rechercherons une solution ensemble.

Votre aidant effectue la tâche convenue. Faire des petits travaux ne fait pas partie des tâches qu'effectuent les aidants. Ne demandez pas à votre aidant de rentrer chez vous. Nous le déconseillons pour minimiser le risque de propagation du coronavirus.

Non. Pour réduire le risque de propagation du coronavirus, il est important que l'aidant ne soit pas non plus en contact avec un nombre trop élevé de personnes. Remplissez le formulaire pour demander de l'aide pour votre connaissance. Et nous chercherons un autre bénévole qui peut l'aider.

Non.

Non.

Je suis un(e) aidant(e) / bénévole

  • Vous devez avoir 16 ans ou plus.
  • Vous ne pouvez pas faire partie des groupes à risque, c.à-d. les personnes de plus de 65 ans, les diabétiques, les personnes souffrant de maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, les personnes dont le système immunitaire est affaibli ...
  • Vous devez être en bonne santé et ne présenter aucun symptôme : toux, éternuements, difficultés respiratoires, fièvre ...

Non. Si vous aidez, c'est bénévolement et gratuitement. Les frais éventuels (notamment les frais de téléphone, de timbres) sont à votre charge. Ne demandez ou n'acceptez en tout cas aucun dédommagement à la personne qui a demandé votre aide.

C'est vous-même qui devez fournir les timbres et les enveloppes. Attention : ne léchez pas les timbres poste.

Les frais de téléphone ou d'Internet sont à votre charge.
La plupart des opérateurs téléphoniques proposent des réductions spéciales pendant la crise du coronavirus, par exemple des appels gratuits vers les lignes fixes ou un crédit supplémentaire. Renseignez-vous auprès de votre opérateur.

Nous avons plus de bénévoles que de demandes d'aide. Nous recherchons l'aidant le mieux placé pour aider les demandeurs d'aide, par exemple parce qu'ils habitent le même quartier. Aussi longtemps que la crise du coronavirus durera, Brusselshelps continuera à faire se rencontrer l'offre et la demande. Nous vous contacterons certainement si quelqu'un de votre quartier a besoin de votre aide. Vous voulez en faire plus ? Consultez le site web du Steunpunt Vrijwilligerswerk Brussel, qui tient à jour un aperçu du travail bénévole pendant la crise du coronavirus, plus d'informations sur le site http://www.kenniscentrumwwz.be/elkaar-helpen-tijdens-de-coronacrisis.

Merci d'avance pour votre aide.

 

Par voie électronique

La personne qui demande votre aide dispose d'une application homebanking à la maison ? C'est alors le moyen le plus simple et le plus sûr de vous rembourser.

  • Donnez votre numéro de compte à la personne qui demande votre aide.
  • Payez au magasin / à la pharmacie. Gardez bien le ticket de caisse.
  • Montrez le ticket et demandez à la personne qui de mande votre aide de transférer le montant des courses sur votre compte.

Cash

La personne qui demande votre aide ne peut pas payer par voie électronique ? Alors il/elle peut payer cash, avec de l'argent comptant.

  • Acceptez l'argent liquide dans une enveloppe.
  • Remboursez éventuellement aussi par l'argent dans une enveloppe ou par voie électronique.

Avec sa carte bancaire sans code pin

Pour de petits achats, la personne qui demande votre aide peut donner sa carte bancaire à vous sans devoir donner le code pin.  Ne demandez jamais sa code pin !

  • Le paiement sans contact par carte bancaire, sans utiliser le code pin, n'est possible que pour des montants limités (maximum 25 € par achat) et est soumis à une limite cumulative de 50 € (vous ne pouvez donc payer de cette façon que deux fois et après vous aurez besoin de votre code pin pour toute transaction supplémentaire).
  • Ces limites cumulatives peuvent varier d'une banque à l'autre et sont parfois plus élevées. Renseignez-vous auprès de votre banque sur les possibilités.
  • Comment savez-vous que vous pouvez payer sans contact ? Vous pouvez le savoir grâce aux 4 ondes radio apposées de votre carte bancaire.

Des problèmes de paiement/remboursement ?

  • Contactez-nous via brusselshelps@vgc.be . En cas de problèmes financiers, il sera fait appel à une tierce partie. Nous rechercherons une solution ensemble.

N'acceptez ni argent ni cadeau. Vous vous êtes inscrit comme bénévole. Nous voulons éviter que cette aide se transforme en « revenu complémentaire » pour les aidants ou que les personnes aidées se sentent obligées de donner quelque chose en retour.

Non. En principe, vous devez limiter le nombre de contacts et garder une distance de 1,5 mètre. Si vous entrez dans plusieurs maisons, vous courez le risque d'introduire le coronavirus par inadvertance ou de l'attraper. Expliquez-le aussi au demandeur d'aide.

Non. Vous ne devez effectuer que les tâches convenues à l'avance. Jugez par vous-même de ce qui est possible et tenez-vous en aux tâches reprises sur la plateforme. Par exemple, si vous vous êtes inscrit pour faire des courses et que le demandeur de l'aide vous demande ensuite d'aller à la poste, vous pouvez bien sûr le faire. Gardez toujours une distance de 1,5 mètre, n'entrez pas à l'intérieur et ne faites aucune tâche pour des connaissances ou les voisins du demandeur d'aide.

L'assurance pour les volontaires de la Flandre s'applique également à la Région de Bruxelles-Capitale. Il s'agit d'une assurance de base gratuite pour les personnes qui font du bénévolat qui couvre aussi maintenant la crise du coronavirus pour les activités autorisées telles que les courses, sortir le chien, ... L'assurance comprend la responsabilité civile, l'aide juridique et les accidents corporels. Seules les activités effectuées entre 8 heures et 20 heures sont assurées. Les principes de base sont repris ici.

Attention : Vous avez une formation médicale ? Vous êtes infirmier/ère ? Médecin ? Il est alors préférable que vous vous inscriviez directement sur le site www.helpdehelpers.be pour être mis dans une réserve spécifique et être couvert par une assurance spécifique.
L'assurance n'offre aucune garantie si vous êtes contaminé par le coronavirus, car ce n'est pas un accident.
Si vous êtes déjà assuré par votre propre organisation, il est inutile de vous assurer à nouveau ici.
En cas de dommage, l'assureur examinera toujours le dossier et les circonstances. Toute éventuelle intervention dépend donc de plusieurs facteurs.

 

Oui, mais seulement si vous commencez effectivement à faire du bénévolat, pas si vous vous êtes seulement inscrit. Inscrivez-vous sur le site web www.vlaanderenvrijwilligt.be/vlaanderen-helpt
Aucune assurance n'est requise pour téléphoner, effectuer des appels vidéo, dessiner ou écrire.

Limitez le nombre de contacts. L'objectif n'est pas que vous aidiez à vous seul 10 personnes. Si vous connaissez une autre personne qui aurait besoin d'aide, remplissez le formulaire pour demander de l'aide pour cette personne. Nous rechercherons une solution.

N'essayez pas de résoudre cela vous-même. Dites-le nous via brusselshelps@vgc.be. Nous contacterons l'organisation appropriée qui prendra contact avec vous ou votre demandeur d'aide.

 

De préférence - 1 personne. On peut éventuellement modifier l'intensité et la régularité de l'aide en fonction du type d'aide demandée.

Refusez. Limitez le nombre de vos contacts. Il n'est pas judicieux de prendre contact avec plusieurs personnes pendant cette période. Transmettez la question à Brusselshelps, remplissez le formulaire. Nous recherchons un autre aidant pour cette personne.

Le BuurtPensioen est un réseau encadré de voisins qui s'entraident dans la vie quotidienne. Ils sont heureux de partager leur expertise et veulent aider les bénévoles de Bruxelles en paroles et en actes.
Avez-vous des questions comme :

  • Comment se déroule ce premier entretien ?
  • Comment poser mes limites : en tant qu'aidant, c'est vous qui déterminez le rythme des contacts.
  • Comment dois-je gérer mes données personnelles ?
  • Que dois-je faire face à une personne dépressive, surtout pendant cette période ?
  • Quels sont les effets de la sénescence ?  En quoi peut-elle expliquer certaines réactions ou comportements ?
  •  ...

Prenez contact avec le coordinateur de projet Charlotte Hanssens au numéro de tél. 0484 48 38 33 ou par e-mail à l'adresse charlotte.hanssens@kenniscentrumwwz.be

Oui. Il suffit de nous le faire savoir sur brusselshelps@vgc.be.

  • Faites-le nous savoir et restez chez vous.
  • Appelez votre médecin généraliste et décrivez-lui vos symptômes. Ne vous rendez pas dans la salle d'attente du médecin ou aux urgences. Le médecin généraliste déterminera par téléphone si vous pouvez rester à la maison et attendre d'aller mieux ou si vous devez vous rendre à l'hôpital.
  • Vous pouvez éventuellement encore faire des appels (vidéo) ou envoyer des lettres ou des dessins.

Non. Vous n'êtes pas un baby-sitter. Limitez le nombre de vos contacts, y compris avec les enfants de votre demandeur d'aide. Les promenades à l'extérieur sont autorisées avec une personne supplémentaire si vous respectez la distance de distanciation de 1,5 mètre. Les contacts entre les enfants et les personnes âgées sont déconseillés. Les enfants ne tombent généralement pas gravement malades lorsqu'ils attrapent le coronavirus, mais ils peuvent facilement le transmettre.

Vous pouvez encore vous déplacer pour aider, faire les courses, aller à la pharmacie ou aller à la poste.